Vous êtes ici :

/

23 août 2022

Rockstar à nouveau en "Rage Mode" - encore une fois une grève des droits d'auteur

Rockstar a encore frappé : pratiquement aucun autre studio ne sort le marteau du droit d'auteur aussi rapidement que Rockstar (ou Take-Two). Désormais, même un ancien développeur de la série GTA a dû encaisser une raclée virtuelle.

Rockstar est assez sensible dès qu’un soupçon de violation du droit d’auteur apparaît. Mike Dailly, l'un des créateurs de la série GTA, l'a ressenti. À l’époque, Dailly était l’un des fondateurs de DMA Design, qui a donné naissance à GTA et qui a été racheté par Rockstar en 1998 et rebaptisé Rockstar North. Entre autres choses, Dailly a développé le premier moteur graphique avec lequel on pouvait jouer à GTA.

Dailly a eu l'idée « stupide » de publier quelques vidéos de prototypes de GTA sur YouTube et de publier sur Twitter un lien vers un document de conception de GTA 2 vieux de 25 ans. Deux vidéos étaient des rendus de styles graphiques prototypes développés par Dailly au début des années 1990. L’un était un prototype isométrique rotatif, l’autre un prototype descendant, représentant à la fois les routes et les bâtiments. La troisième était une séquence d'une ancienne version bêta de Grand Theft Auto.

L'âge du contenu vidéo n'a pas empêché Rockstar de retirer les vidéos, invoquant une violation du droit d'auteur. Dailly n'est naturellement pas amusée : "Les développeurs devraient toujours avoir la possibilité de montrer leur travail, surtout quand elle a 28 ans !"

Il est assez incompréhensible quel intérêt commercial légitime ou droit d'auteur Take-Two pourrait avoir ici. Ceux qui s’intéressent à l’histoire du jeu vidéo sont essentiellement ceux qui souffriront le plus de la suppression des vidéos et des documents de conception. C'est également incompréhensible car le compte YouTube de Dailly ne comptait qu'une poignée de followers et les vidéos n'ont été visionnées que quelques centaines de fois.